Logo Humidité Idéale

humidité idéale
Résoudre tous vos problèmes d'humidité

Quels sont les instruments pour mesurer le taux d'humidité ?

Les "testeurs d'humidité" sont des outils de diagnostic rassemblant les hygromètres et les humidimètres. Selon les terminologies employées, on parle aussi de mesureur ou de détecteur d'humidité. Cependant, il est important de comprendre que ces outils ne permettent pas d'identifier les causes d'humidité : ils ne remplacent en aucun cas un diagnostic professionnel (indispensable avant la mise en place de tout traitement curatif), mais peuvent le compléter efficacement. Les hygromètres et les humidimètres sont les instruments de mesure les plus précis pour mesurer un taux d'humidité, identifier des remontées capillaires ou détecter des zones subissant des infiltrations d'eau.

Recommandés par humiditeideale.fr

L'hygromètre pour mesurer le taux d'humidité ambiant

En mesurant l'humidité relative et absolue, l'hygromètre permet d'évaluer la qualité de l'air intérieur dans l'habitat. Il peut être mécanique à ressort métallique (le moins cher et le moins précis), mécanique à cheveu, électrique, ou à capteur d'humidité capacitif (le plus cher et le plus précis). Si le but est de connaître le taux d'humidité de votre intérieur pour des raisons purement informatives, alors l'hygromètre mécanique ou électrique fait largement l'affaire. Souvent, les hygromètres sont également munis de thermomètres d'ambiance (on parle aussi de thermo-hygromètre) : ils sont alors capables de calculer le point de rosée, donnée déterminante pour l'isolation thermique d'un habitat, qui est, pour le taux d'hygrométrie mesurée, la température à laquelle l'air devient saturé, et donc où l'eau se dépose sur les surfaces.

L'humidimètre pour mesurer le taux d'humidité dans les matériaux

L'humidimètre est utilisé pour analyser le taux d'humidité des constructions (bois, plâtre, béton...). Il existe deux types d'humidimètre. Il y a d'une part l'humidimètre invasif, un appareil compact, à pile, doté d'un afficheur numérique et équipé de pointes interchangeables pouvant s'enfoncer dans le matériau analysé. Il utilise un système de mesure résistif qui laisse des traces sur le matériau. Il y a d'autre part l'humidimètre non invasif, ou radiofréquence, qui mesure l'humidité en profondeur sans dégrader la surface. Dans les deux cas, le principe est d'émettre un champ électrique et de mesurer la diminution d'intensité obtenue en retour. Plus la diminution est importante, plus la teneur en eau du matériau est élevée. Le choix du matériel dépend essentiellement de l'utilisation que vous comptez en faire, mais sachez que les appareils les plus complets permettent de mesurer à la fois l'humidité des matériaux et l'hygrométrie.

Besoin de réaliser des travaux ? Décrivez votre projet et recevez 3 devis de professionnels près de chez vous. C'est gratuit, rapide et sans engagement.

Si vous préférez, vous pouvez également nous soumettre votre problème d'humidité en nous l'envoyant par email via notre formulaire de contact.

Notre sélection de déshumidificateurs

D'autres articles dans L'humidité idéale et les outils pour la mesurer

Quelle est l'humidité idéale recommandée pour votre intérieur ?

Pour rappel, l'humidité relative de l'air est l'expression en pourcentage de la quantité de vapeur d'eau...

Comment diagnostiquer un problème d'humidité sans se tromper ?

La difficulté essentielle dans le diagnostic d'un problème d'humidité réside essentiellement dans le fait...

Quelle est l'humidité idéale d'une bibliothèque ?

L'ensemble des matériaux constituant les documents conservés dans les bibliothèques ont des ennemis naturels....